Anna PIGNOLET

Diplômée de l'Ecole d'Ostéopathie de Paris

J’ai commencé mes études à Aix-en-Provence à l'Institut Supérieur d'Ostéopathie devenu le COP Aix-Marseille. J'ai terminé mon cursus à l'Ecole d'Ostéopathie de Paris (agréée par le ministère de la santé, niveau RNCP 1).

J’ai effectué des stages dans plusieurs établissements : les Restos du cœur, le Parisien, le conservatoire de musique de Bobigny, le CHR d’Orléans (services rhumatologie, gynécologie, urologie, douleur), le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Soucieuse de parfaire mes connaissances et d’aider au mieux mes patients, j’effectue des formations post-graduées ainsi que des formations complémentaires telles que la naturopathie, la lithothérapie…

L'ostéopathie

L'ostéopathie est un art manuel, une thérapeutique visant à redonner de la mobilité aux zones du corps bloquées ressenties par la main de l'ostéopathe. Il ne traitera pas les symptômes mais la cause qui a amené à la douleur.

Les principes de globalité, structure, fonction et d'autorégulation sont les bases de notre métier. Le corps et l'esprit forme un tout que l'ostéopathe tentera de réharmoniser grâce à sa connaissance parfaite de l'anatomie et de la physiologie.

L’ostéopathie est curative ET surtout préventive.

Définition dysfonction : ce terme est employé pour désigner une perte de mobilité qui peut se manifester par une fibrose, une densité (énergie que renferme un tissu celui-ci pouvant être saturé en énergie), un spasme. Ces dysfonctions sont des réactions physiologiques du corps face à un traumatisme, des efforts répétés, un trouble de la posture, une émotion, un stress, un changement alimentaire, une maladie, l’environnement.

Les techniques pratiquées

Techniques structurelles

C’est ce qu’on appelle communément « faire craquer », mais le bruit entendu ne signifie pas forcément la réussite de la technique. Le craquement perçu correspond à la compression/décompression d’une « bulle » entre les 2 parties d’une articulation (au niveau du liquide synovial), par mobilisation articulaire. L’ostéopathe ira dans le sens de restriction. Le but des techniques de thrust est de réinformer le système nerveux pour que le corps retrouve une posture qui lui correspond.

Techniques fonctionnelles/Fascias

L’ostéopathie travaillera sur ces tissus entourant l’ensemble des structures du corps (muscles, tendons, viscères…) en allant dans le sens de la dysfonction (de la facilité) pour atteindre un « still point ». Ce point d’équilibration tissulaire favorise les échanges liquidiens et une meilleure vascularisation permettra un meilleur fonctionnement de la zone.

Techniques viscérales

Les organes ont aussi leurs propres mouvements (mobilité, motricité, motilité) autorisé par les mouvements du diaphragme, le système ligamentaire, les fascias. Ces mouvements peuvent être altérer par un changement alimentaire, des traumatismes, des cures chirurgicales, des infections, des inflammations, des influences psychosomatiques (le ventre est notre 2ème cerveau), des allergies alimentaires et des dysfonctions squelettiques. L’ostéopathe sera donc amené à travailler sur ces organes pour traiter la plainte du patient.

Techniques crâniennes

Comme le reste de l’organisme, les os du crâne bougent. Les mouvements sont très minimes mais une main experte et entrainée peut les ressentir. Une dysfonction au niveau du bas du corps se reflètera au niveau du crâne et inversement. Elles sont la conséquence de la position pendant la grossesse, l’accouchement, les maladies locales (sinusite par exemple), les traumatismes.

Techniques somato-émotionnelles

Chaque évènement, émotion de notre vie est inscrit dans notre mémoire mais aussi dans notre corps. Les symptômes douloureux, les maladies peuvent être en lien avec ces émotions. Le travail somato-émotionnel consiste à « communiquer » avec tous les tissus corporels, y compris les émotions et la conscience du patient afin de libérer les dysfonctions tissulaires ou somato-émotionnelles.

Une séance se déroule en 45 minutes 1 heure en fonction des patients. Elles peuvent être moins longues pour les bébés et les enfants selon leur volonté. Le tout est d'être à l'écoute et ne pas « forcer » les choses. L’ostéopathe abordera son patient par quelques questions sur son état de santé, ses hospitalisations, les maladies qu’il a pu contracter. Suivra une observation et une palpation globale afin de déterminer les zones en restriction de mobilité et le traitement.

La consultation se terminera par des conseils (alimentaires, en phytothérapie, aromathérapie, exercices physiques…). Il est important de savoir qu’après une séance d’ostéopathie le patient peut se sentir fatigué et la douleur peut persister quelques jours le temps que le corps retrouve son équilibre.

Attention : l’ostéopathe reste dans le cadre des troubles fonctionnels, il ne peut en aucun cas guérir des maladies comme le cancer, des infections graves, des pathologies neurologiques ou génétiques. Il est en revanche une aide précieuse et complémentaire des autres professionnels dans leur accompagnement, en soulageant les douleurs et troubles causés par les maladies ou par les effets secondaires des médicaments.

Les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale mais il existe de plus en plus de mutuelles qui le font. Demandez à votre mutuelle.

Motifs de consultation

Horaires de consultation

SCM L'Eveil
132 rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 Paris
Lundi, Mardi, Samedi : De 8h30 à 20h30
Mercredi : De 8h30 à 12h30


Consultation adultes : 60 €
Consultation nourrissons, enfants et adolescents (< 16 ans) : 50 €

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous en ligne sur Doctolib ou par téléphone entre 8h30 et 20h30 du lundi au samedi.